Raccordement à la voirie : Combien ça coûte ?

La voirie

Si les opérations de viabilisation peuvent être considérées comme la première étape du raccordement au réseau public, il sera nécessaire pour le futur acquéreur d’entreprendre les démarches de raccordement à la voirie qui constitueront l’étape finale. Présentation de ces deux étapes complémentaires.

Viabilisation et raccordement à la voirie : deux opérations complémentaires

Bien souvent, la confusion est réelle entre les deux termes. Si la viabilisation désigne le fait de raccorder le terrain aux réseaux comme l’eau, le réseau électrique, l’assainissement, le réseau de gaz, internet ou le réseau téléphonique, le raccordement à la voirie désignent le raccordement de la construction aux réseaux publics.

Schématiquement, avec la première étape de viabilisation, c’est uniquement le terrain qui sera raccordé au réseau via un raccordement en bout de terrain. Il convient ensuite de relier la maison ou le bâtiment qui sera construit sur le terrain à ce raccordement en bout de terrain : c’est l’opération de raccordement à la voirie. Cette opération ne peut être entrepris qu’après l’amorce de la construction. Les travaux de voirie commencent où les opérations de viabilisation cessent.

Le processus consiste alors à creuser une tranchée entre la construction et la trappe de raccordement en bout de parcelle, résultat des opérations de viabilisation. Par les opérations de terrassement, il conviendra alors d’enterrer les gaines de raccordement.

Raccorder un bien à la voirie : combien ça coute ?

En tant que vendeur d’un terrain à bâtir vierge, vous n’aurez pas à régler le montant des opérations de raccordement à la voirie. C’est au futur acquéreur de s’acquitter de ces frais.

Les opérations de raccordement à la voirie sont en principe moins élevées que celles de viabilisation d’un terrain. Cela nécessite moins de logistique tout simplement car tout se passe sur un seul et unique terrain.

Il en coûtera en moyenne entre 2 000 et 6 000 € pour effectuer le raccordement entre le bout de votre terrain et la construction. Comparativement à cela, les travaux de viabilisation sont plutôt compris entre 5 000 et 15 000 €. Ces prix sont évidemment fluctuants selon plusieurs paramètres.

Les facteurs qui peuvent influer sur le prix des démarches de raccordement à la voirie

Comme pour les opérations de viabilisation, certains critères sont de nature à faire varier la note. Cela pourra être par exemple :

  • La nature du sol sur lequel il faudra creuser et remblayer
  • La distance entre la borne de raccordement viabilisation et la construction. Plus cette distance est grande, plus les opérations de terrassement seront longues et donc coûteuses
  • Les éventuels coffrages à poser pour les compteurs extérieurs comme le compteur électrique
  • L’entreprise choisie et le délai de traitement. Une entreprise qui agit en un temps très court pourra vous facturer indirectement cette « intervention express ».

Quoi qu’il en soit, il peut être opportun de comparer les devis de plusieurs entreprises pour les travaux de raccordement à la voirie. Pour diminuer ces coûts, il peut parfois être intéressant de construire sa maison le plus proche possible des bornes de raccordement au bout de votre terrain.