Terrain à vendre : quel coût pour l’entretien ?

Vendre un terrain : quel coût pour l'entretien ?

Vous cherchez à vendre un terrain à bâtir ou un terrain non-constructible ? Vous souhaitez connaître vos obligations en matière d’entretien pour prévenir ou pour mieux gérer un litige avec un voisin ? On vous dit tout dans cet article, du prix en passant par les obligations légales et jusqu’aux bonnes raisons d’entretenir votre terrain pour la vente. 

Pourquoi continuer à entretenir un terrain en vente ?

Après tout, la question mérite d’être posée. D’ailleurs si vous souhaitez vendre ce terrain, peut-être est-ce parce que l’entretien est trop couteux ou trop long.

Néanmoins, vous avez tout intérêt à continuer les opérations d’entretien pour plusieurs raisons :

  • Permettre aux futurs acquéreurs de se projeter sur votre parcelle
  • Vendre votre terrain au plus proche du prix souhaité et plus rapidement.
  • Limiter le risque de décharge sauvage sur votre propriété. Certaines personnes n’hésitent pas à abandonner des détritus sur des parcelles qu’elles estiment désertes.
  • Respecter certaines obligations légales d’entretien

De plus, en laissant un terrain sans entretien, vous donnez des signes à l’acquéreur potentiel. Celui-ci pourra considérer que vous souhaitez vous en débarrasser rapidement ce qui pourrait constituer un vrai levier de négociation pour lui.

L’entretien d’un terrain doit être vu comme un investissement pour vendre votre terrain au prix du marché mais également dans des délais plus courts.

Entretenir mon terrain en attendant un acheteur : Combien ça me coûte ?

Comme pour la plupart des travaux à entreprendre, ceux-ci dépendront inévitablement des caractéristiques spécifiques de votre demande mais aussi de la taille de votre jardin ou de son accessibilité. En ce sens, un paramètre peut faire varier le montant du devis. Dans tous les cas, nous vous recommandons de demander plusieurs devis auprès de différentes entreprises d’entretien.

Voici quelques exemples de prix pratiqués :

  • Tonte de la pelouse : Entre 0,15 et 0,50 € du mètre carré
  • Opération d’élagage : Entre 100 et 500 € par arbre à tailler
  • Débroussaillage : Entre 25 et 50 € de l’heure selon l’entrepreneur et les spécificités de votre terrain.
  • Abattage d’un arbre : Entre 200 et 600 €

Les honoraires des entrepreneurs dépendent aussi de leurs propres méthodes de calcul. Certains factureront à l’heure quand d’autres le feront à la tâche. A vous de comparer.

A ces coûts, il convient d’ajouter d’autres éléments qui pourront faire grimper la note comme le recours à une nacelle pour certains travaux d’entretien ou encore les frais de déplacement.

Entretien du terrain : Entre embellissement et respect des obligations légales 

Si l’entretien d’un terrain est avant tout une opération de maintenance voir d’embellissement, c’est aussi une obligation légale que vous devrez respecter, le temps de trouver un nouvel acheteur.

En effet, que cela soit au niveau de l’élagage, ou encore du débroussaillage certaines dispositions légales vous obligent à assurer un minimum d’entretien, notamment pour respecter certaines normes de sécurité (branches pour l’élagage, risque d’incendie pour le débroussaillage).

Par l’intermédiaire du juge de paix, un voisin pourrait par exemple vous contraindre à retirer ou faire retirer les mauvaises herbes qui poussent sur votre terrain, si celles-ci sont de nature à obstruer la vue. Dans ce genre de cas de figure, vous recevrez alors une convocation pour audience de réconciliation.

Bon à savoir : Il est important de vérifier les règlements municipaux qui s’appliquent pour savoir si vous êtes en règle en matière d’entretien du terrain. Ces textes traitent souvent de la présence de chardons ou d’autres plantes nuisibles. Ils sont valables à la fois sur un beau terrain constructible comme sur terrain non viabilisé et pas constructible.